SERTISSAGE

Sertissage

Dans la fabrication d’un bijou, le sertissage est l’opération qui vient juste après celle du polissage. La Bijouterie Andon maîtrise à la technique du sertissage depuis 1995. Le sertissage consiste à fixer la ou les pierres précieuses ou semi précieuse sur la structure du bijoux en or. Le sertissage est certainement l’une des étapes les plus complexes de la fabrication d’un bijou. Un serti que nous voulons parfait, pour augmenter encore un peu plus la luminosité naturelle de la pierre. Pour atteindre un tel résultat, il est primordial que le serti soit réalisé dans les meilleures conditions.

Le sertissage est véritablement l’art de l’assemblage puisque le créateur ne peut ni coller la pierre (ce système n’étant pas assez résistant) ni la souder car la chaleur endommagerait la gemme. La seule option est donc de positionner la pierre dans une petite cavité creusée spécialement puis de rabattre le métal qui l’entoure pour la maintenir bien en place. Il est extrêmement important de bien sécuriser la pierre dans son berceau à l’aide de griffes façonnées dans le métal pour ne pas qu’elle tombe de la monture, toutefois une pression trop importante sur la pierre pourrait l’abîmer. C’est là tout l’art du sertisseur. Selon le type de création, le sertisseur optera pour un serti clos, un serti griffe, un massé ou un pavage pour bel effet de masse ; de nombreuses techniques qui s’adaptent à chaque pierre et chaque bijou pour un rendu toujours étudié au plus juste. Plusieurs techniques de sertis existent selon le résultat escompté. Il existe différents types de sertissage pour travailler les pierres précieuses. Certains permettent d’obtenir un superbe serti de diamant. La matière de la monture peut évoluer d’un bijou à l’autre : or, platine et argent comptent parmi les plus utilisés. Le sertissage est un véritable savoir-faire.

Les différents types de serti

Le serti à griffes

Ce type de sertissage est le plus répandu en joaillerie. Il consiste à maintenir la pierre précieuse par de fines griffes en or ou dans une autre matière. On l’utilise notamment pour les émeraudes, les saphirs, les diamants ou encore les rubis. Il compte de 2 à 8 griffes en moyenne.

Le serti clos

Très utilisé en joaillerie, le serti clos vise à entourer complètement une pierre précieuse de métal ce qui en fait une technique réservée aux pierres de taille déjà conséquente et qui bénéficieront ainsi d’u très longue durée de vie.

Le serti à grains

De nombreuses petites pierres sont maintenues par de fines griffes rapprochés les unes aux autres, cela donne un effet “Pavé”. On utilise des perles minuscules en métal qui ressemblent à des mini-griffes. 

Le serti rails

Particulièrement délicats à réaliser, les sertis rails sont parfaits pour un serti de diamant. Il s’agit cette fois d’enchâsser une ou plusieurs rangées de pierres dans un rail de métal en supprimant tout espace entre elles. Pour ce type de sertissage, il est parfois nécessaire de retailler les brillants. 

Le serti masse

Cette technique permet d’enchâsser la pierre dans le volume même de la bague. Cela permet non seulement de créer des bijoux aux formes contemporaines mais également de bien protéger la pierre. Le serti masse est particulièrement utilisé pour travailler les chevalières hommes.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google